En remerciement à toute l’équipe de Django Girls Bordeaux !

l'évènement

Interview Habib/Sophie:

-H: Comment et pourquoi tu t’es retrouvé à Django Girls?

-S: Via une amie Clémence de l’association Giroll elle m’a envoyé l’inscription à l’événement. J’avais envie d’en apprendre plus sur les langages informatiques. J’ai vu que ça portait sur le language Python, et comme je n’avais jamais pratiqué j’ai sauté le pas !

Sur la page de Django Girls, j’ai été rassuré par leurs discours, vraiment très acceuillant pour toutes et sourtout pour les débutantes

-H: Quoi en particulier dans les mots qu’ils utilisaient?

-S: Le ton est convivial, ça t’invite vraiment à y aller et à te décomplexer. Réelle invitation à venir tester et coder. Même sans rien connaitre aux commandes avec le terminal, etc… C’est accessible à toutes et notamment aux débutantes. Ca ne changeait rien pour moi que ce ne soit que des femmes. Les formateurs étaient des hommes d’ailleurs.

Le jour J, on a travaillé en îlots qui semblait formé par niveau: 3 apprentis pour un coach.

-H: Quel a été votre moyen de contribution, déchange pendant l’évènement ?

-S: J’ai pris des notes pour documenter ce qu’on se racontait dans notre îlot d’apprenantes: notes hack.md

Les organisateurs ont aussi ouvert 4 channels de chat (slack) accessibles à tous les membres de l’événement (coachs et apprenants):

  • DGBDX 5: les coachs entre eux

  • GENERAL: organisation, logistique de l’événement

  • TUTORIEL: questions sur les exercices du tutoriel

  • RANDOM: tout et n’importe quoi

-H: Comment as-tu vécu l’organisation de l’atelier de ton point de vue de participante?

-S:

  1. questionnaire de motivations au moment de l’inscription en amont de l’événement.

  2. le vendredi soir, 2H d’install de 18h à 20h: des chapitres “Introduction” à l’ “installation de Django”. Cela a permi aux organisateurs et aux participantes de se confronter aux problèmes particuliers liés aux machines de chacunes (pour l’étape zéro de l’installation). Beaucoup d’attention de la part des coachs.

  3. le samedi, 9h-18h: Fil rouge: réalisation du tutoriel de réalisation d’une page web en python:

    • une application simple et pleinement fonctionnelle
    • la publier
    • administration du site à plusieurs comptes utilisateurs le tout en îlots de 3 participantes avec 1 coach. Un espace ravitaillement très sympathique: canelés maison, petits gâteaux, café, thé, et apports faits maison des participants…Une pause le midi oû tout le monde s’est arrêté de coder. Conversations à la volée autour du buffet.
  4. Journée entrecoupée de moments d’euphorie, pendant des fenetres de découverte et à chaque fois que tu debugue et que ca marche! Sensation de jouer et de passer des paliers: c’est galvanisant de passer des niveaux comme dans des jeux vidéos de plateforme :-) Le tuto est très bien fait, en invitant à faire des pauses régulières, à aller à son rythme…

  5. Fin de journée: on était toutes lessivées après cette journée de sprint qui a mobilisé toute notre attention.

  6. Proposition de suivi: à J+7. Permanence mensuelle au coworking space Le Node, pour poursuivre le tutoriel pour celles qui voulaient le terminer et poursuivre en apprenant de nouvelles extensions Django.

Le résultat (tuto pas fini):

-H: T’avais déjà vécu ce genre d’expérience auparavant?

-S: Non, c’était la première fois. C’était chouette d’être toutes réunies pour le même but. Mon coach Alexandre était super génial, à l’écoute. On a disgressé sur plein d’autres choses au-delà du tutoriel pour mieux comprendre le contexte, les tenants et aboutissants. Des noms de domaines, à l’html/css, tous ces cocnepts qui étaient assez flous pour moi et qui sont devenus tangibles. Je venais aussi là pour ca. Avoir quelqu’un qui clarifie, en me faisant des dessins, en expliquant par des images… Sans être limité dans les questions: “on parle du tuto et c’est tout!”

serveur merci à Alexandre pour ces superbes illustrations et ce coup de crayon qui ont éclairé nos âmes en détresses!

-H: Et maintenant quoi?

-S: J’ai envie de me poser à nouveau 2 fois 1 demi-journée toute seule, pour boucler le tuto. Et terminer ce jeu! Ou encore 1 journée accompagnée, car c’est trop fastidieux d’être trop longtemps seule face à l’écran : en effet, le processus n’est pas continu entre les demandes d’aide (sur le chat dédié ou par email par exemple) et les délais de réponses (qui sont très réactives, mais c’est pas pareil que d’être en direct). Cela casse la continuité de l’attention. Il faut dire que c’est un travail hardu de rester motivée seule face à l’exercice. Être à nouveau à plusieurs me donnerait de l’énergie. J’ai envie de recontacter d’autres gens qui étaient à l’événement pour poursuivre. C”est ce qui m’apparait pour l’instant.

Contacts :

habib.belaribi@aquilenet.fr
sophie.saradjian@aquilenet.fr